qu’est-ce que l’impression

Offset ?

Apparu à la fin du XIXème siècle, le procédé d’impression est basé sur la répulsion de deux produits antagonistes : l’eau et l’encre grasse. Il implique plusieurs étapes successives de préparation avant l’impression, qui ne se fait pas directement sur le papier, à la différence du procédé numérique.

Une plaque de métal est tout d’abord gravée au moyen d’un outil spécifique appelé CTP (computer to plate), qui va permettre de reporter l’image du document.

Cette plaque est ensuite placée dans un compartiment spécifique de la presse à imprimer, qui va reporter à son tour l’image gravée sur le blanchet, un cylindre recouvert d’une feuille de caoutchouc à partir duquel l’encre est transférée sur le papier.

L’impression ne se fait donc pas directement sur le papier mais par le biais d’un intermédiaire (le blanchet).

Plaque offset et blanchet.

Le processus d’impression offset est le suivant :

  • la solution de mouillage couvre les surfaces non imprimantes de la plaque ;
  • l’encre adhère uniquement aux surfaces imprimantes de la plaque ;
  • l’image à imprimer est transférée de la plaque au blanchet en caoutchouc ;
  • la feuille de papier passe entre le cylindre porte blanchet et le cylindre de marge. Le blanchet tranfère l’image sur le papier.
Schéma du fonctionnement d'un groupe d'impression d'une presse offset.

Durant l’impression, le papier va passer dans quatre groupes d’impression, comportant chacun une couleur de la quadrichromie (noir, cyan, magenta et jaune).

L’offset est particulièrement recommandée pour imprimer de gros volumes mais également pour les travaux les plus complexes en ce qui concerne leur chromie.

Elle est par exemple utilisée pour l’impression de magazines, de journaux, affiche et pour certains gros volumes de documents de communication : plaquettes, dépliants, catalogues, pochettes, en-têtes de lettre, flyers…

6 bis, quai de Paludate
33800 Bordeaux
05 56 91 51 08
imprimerie@castet.com
Accueil dans nos locaux
sur rendez-nous uniquement